Aller au contenu principal

Traumatisme craniomaxillo-facial

Traumatisme craniomaxillo-facial

Si vous, un membre de votre famille ou l’un de vos amis souffrez un jour d’un traumatisme au visage ou à la bouche qui nécessite une visite à l’urgence ou une consultation immédiate avec un médecin ou un dentiste, il est possible que vous ayez ou que cette personne ait besoin des services d’un chirurgien buccal et maxillo-facial. Les spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale sont formés, habilités et extrêmement compétents dans la gestion et le traitement des traumatismes faciaux. Ils travaillent régulièrement dans les hôpitaux locaux et sont prêts à opérer d’urgence les patients blessés au visage qui présentent notamment :

  • des lacérations faciales;
  • des lacérations intra-buccales;
  • des lésions osseuses au visage (joue, nez ou orbite);
  • des fractures aux mâchoires (mâchoire inférieure et mâchoire supérieure).

Par leur nature même, les blessures au visage causent un grand traumatisme émotionnel et physique aux patients. La science et l’art du traitement de ces blessures exigent une formation spéciale comprenant une expérience concrète et une compréhension de la manière dont le traitement accordé influera sur le fonctionnement et l’apparence à long terme du patient.

La nature du traumatisme maxillo-facial

Les traumatismes faciaux peuvent avoir différentes causes. Parmi les plus fréquentes, mentionnons les accidents de la route, les chutes accidentelles, les accidents du sport, la violence interpersonnelle, les morsures de chien et les accidents du travail. Les blessures au visage peuvent être de différents types; elles vont des blessures aux dents jusqu’aux blessures extrêmement graves de la peau et des os du visage. Généralement, on classe les blessures au visage dans trois catégories : les blessures des tissus mous (peau et gencive), les lésions osseuses (fractures) et les blessures de certaines régions spéciales (yeux, nerfs faciaux ou glandes salivaires).

Blessures des tissus mous de la région maxillo-faciale

Lorsque des blessures des tissus mous – telles que des lacérations (coupures) – surviennent dans le visage, elles sont réparées par des points de suture. En plus de réparer la blessure de manière à obtenir le meilleur résultat cosmétique possible, comme il va de soi, le chirurgien prend soin d’inspecter et de traiter les blessures aux structures telles que les nerfs faciaux, les glandes salivaires et les canaux salivaires. Les spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale sont bien formés et possèdent l’expertise nécessaire pour poser des diagnostics et traiter tant les lacérations faciales que les lacérations intra-buccales.

Lésions osseuses dans la région maxillo-faciale

Les fractures des os du visage sont de plus en plus courantes et peuvent hypothéquer le patient de multiples façons en altérant sa vision, sa capacité respiratoire, sa parole et même sa faculté d’avaler. Les fractures du visage, qu’il s’agisse de la mâchoire inférieure, de la mâchoire supérieure, du palais, de l’os zygomatique ou de l’orbite, sont traitées de manière similaire à celles qui touchent d’autres parties du corps. Les traitements peuvent demander une hospitalisation. La forme de traitement spécifique sera déterminée en fonction de divers facteurs, dont l’emplacement de la fracture, la gravité de la fracture de même que l’âge et l’état de santé général du patient. Lorsqu’on se casse un bras ou une jambe, on nous met souvent un plâtre pour stabiliser l’os et assurer une guérison adéquate. Comme on ne peut mettre un visage dans le plâtre, les spécialistes ont élaboré d’autres moyens pour stabiliser les fractures du visage.

Les fractures de la mâchoire sont traitées et stabilisées par l’insertion de petites plaques et de vis à l’endroit touché. Cette technique de traitement assure une bonne guérison et élimine le besoin de fixer les mâchoires ensemble. On appelle cette technique une « fixation rigide » de la fracture. Le développement relativement récent et l’utilisation des « fixations rigides » ont amélioré grandement la phase de rétablissement de nombreux patients en leur permettant de retrouver leur fonctionnement normal plus rapidement.

Le traitement des fractures faciales doit se faire de manière approfondie et prévisible. Il est notamment très important que l’apparence faciale du patient soit la moins altérée possible. Le chirurgien tente toujours d’accéder aux os du visage en pratiquant le moins d’incisions possible. Les incisions nécessaires sont conçues pour être petites et, lorsque faire se peut, elles sont placées de telle sorte que la cicatrice qui en résultera soit « cachée ».

La guérison des blessures au visage repose sur l’intervention de spécialistes en soins d’urgence qui sauront proposer un traitement précis pour une reconstruction et une réhabilitation à long terme du patient. Un spécialiste en chirurgie buccale et maxillo-faciale constitue donc un excellent choix pour assurer un traitement des blessures faciales.