Aller au contenu principal

Chirurgie dento-alvéolaire

La chirurgie dento-alvéolaire est une branche de la chirurgie dans laquelle le spécialiste en chirurgie buccale et maxillo-faciale a une grande expertise.

Le terme « dento » désigne l’extraction de dents. Même si l’extraction de dents de sagesse incluses est l’intervention la plus courante, l’extraction de toutes les autres dents entre dans la définition de ce terme.

Le terme « alvéolaire » renvoie à tout traitement qui implique l’os des mâchoires où prennent racine les dents. Font partie de ces interventions l’insertion d’implants dentaires, les biopsies de lésions buccales, le retrait de tissus gingivaux excédentaires, le retrait de tissus osseux excédentaires, la greffe osseuse pour augmenter le volume osseux disponible en prévision d’un implant dentaire, l’exposition de dents pour aider l’orthodontiste, et l’ablation d’infections chroniques autour des dents chez des patients qui ont eu un traitement de canal (apicectomie ou apectomie).

Toutes les interventions mentionnées ci-dessus peuvent être pratiquées par un chirurgien buccal et maxillo-facial dans un cabinet privé, avec ou sans anesthésie, ou sous anesthésie générale.

 

Dents de sagesse incluses

L’extraction des dents de sagesse incluses est une des spécialités du chirurgien buccal et maxillo-facial.

Les dents de sagesse commencent généralement à apparaître dans la bouche entre l’âge de 15 et 25 ans. Le rythme d’éruption des dents varie d’une personne à l’autre, ce qui explique pourquoi l’âge des patients qui se font extraire des dents de sagesse varie beaucoup.

Les dents de sagesse sont les dernières molaires à se développer dans la bouche. Le plus souvent, il n’y a pas assez de place dans la bouche pour ces dents. En raison de ce manque d’espace, les dents de sagesse sont très souvent mal alignées. Ces dents de sagesse mal alignées peuvent être douloureuses, exercer une pression sur les dents voisines, causer de l’infection et abîmer les molaires adjacentes. Ces problèmes surviennent parfois sans qu’il y ait eu de signe ou de symptôme précurseur.

Il est recommandé de faire une radiographie spéciale (panoramique) de la mâchoire pour voir la condition des dents de sagesse.

Il y a habituellement quatre dents de sagesse en tout, et chacune peut être à éruption partielle, à éruption complétée dans la bouche, ou encore incluse sous la gencive ou le tissu osseux. On appelle « dents incluses » les dents qui se trouvent encore sous la gencive ou le tissu osseux.

Le spécialiste en chirurgie buccale et maxillo-faciale recommande souvent l’extraction des dents de sagesse chez un jeune adulte. En effet, les risques associés à l’extraction de dents de sagesse augmentent grandement avec l’âge. Il en va de même pour la phase de rétablissement : plus le patient est âgé, plus il mettra du temps à se remettre de son opération.

À la première consultation de votre chirurgien buccal et maxillo-facial, vous serez mis au courant des soins post-extraction. On vous expliquera les risques, les complications potentielles et ce qui adviendra normalement après l’extraction. Il est fondamental de suivre les instructions de soins post-extraction pour vous rétablir rapidement et adéquatement.

 

Autres interventions dento-alvéolaires

L’expertise du chirurgien buccal et maxillo-facial est aussi requise pour pratiquer les interventions suivantes :

  • greffe osseuse et greffe de tissus mous pour préparer certaines régions de la mâchoire à recevoir des implants dentaires;
  • insertion d’implants dentaires;
  • biopsie d’une zone suspecte ou d’une lésion repérée sur la gencive ou dans l’os de la mâchoire;
  • exposition chirurgicale de dents incluses (autres que les dents de sagesse) de manière à ce que, avec l’aide de l’orthodontiste, ces dents puissent être amenées à un bon alignement dans la bouche;
  • ablation d’infections à la racine des dents qui sont sujettes à des infections chroniques (apicectomie ou apectomie);
  • traitement chirurgical visant à faciliter l’installation d’une prothèse (chirurgie pré-prothétique);
  • ablation chirurgicale d’os excessifs dans la mâchoire supérieure ou inférieure (ablation de tori et d’exostoses).